Envie de participer ?

L'Equipe par Guyno

Publié il y a 2 semaines

L'Equipe   par Guyno

L’EQUIPE…

LE LION CONTINUE SON AVENTURE…

 

Le CSL a rendez vous avec l’histoire en ce 3 octobre 2021. Les jaunes et noirs jouent en effet un quatrième tour de coupe de France, tour qu’ils avaient déjà disputé il y a 4 ans, sans avoir pu franchir l’obstacle d’Orvault à l’époque. Mais cette fois pour réaliser l’exploit et atteindre pour la première fois de l’histoire du Lion le 5ème tour, la haie est moins haute puisque le tirage au sort a désigné le club de R3 de La Chaize Le Vicomte commune limitrophe de La Roche sur Yon en Vendée. 2 divisions séparent donc les équipes du jour…Pour cet événement, le club lionnais a fait l’objet d’un article dans le journal local cette semaine. En tout cas, l’un des objectifs de l‘année est atteint, les lionnais vont avoir LE maillot de la coupe de France. A quelques minutes du coup de sifflet inaugural, les rues du Lion sont désertes. La foule s’est rassemblée au stade, et elle ne va pas être déçue. Après une journée de samedi calamiteuse au niveau du temps, le soleil est revenu en ce dimanche automnale et il fait une température très agréable pour jouer au foot. L’entraineur lionnais, coach jojo a convoqué, dès midi, 16 joueurs pour cette rencontre historique. Suite aux entrainements très suivis de la semaine, il a composé son équipe de la façon suivante : dans les buts Kevin, arrières latéraux à droite Alexis Dru et à gauche Mainmain (Romain Clavreuil), libéro et capitaine Biboune* (Benjamin Mahot), stoppeur Akim. En milieu récupérateur, Némo (Jérôme Bruneau) et Jason, de retour de suspension après son carton rouge reçu il y a 2 semaines. En meneur de jeu, Elouann, sur les ailes Flo (Florian Bruneau) et Lamace (Simon Macé) avant-centre Rayan. En réserve, Firas, Aléxis Ménard, Mathias, Jérôme Mainfroid et en gardien remplaçant, Léo. Le coach a la chance d’être également accompagné sur le banc par Rossi et Tony Sampaoli qui a posé un RTD (Range Ton Drapeau), car aujourd’hui le match est dirigé par 3 arbitres officiels.

*On a eu peur à un moment donné qu'il ne déclare forfait suite à un accident de circulation, plus précisément de trottinette. En duo avec son cousin Marin, et en rentrant de l'entrainement vers 6h00 du matin (oui je sais, parfois les entrainements finissent tard),  ils ont heurté une bouche d'égout qui a traversé devant eux !!!  Il faut toujours se méfier des bouches d'égout la nuit...Plus de peur que de mal, il tient finalement sa place.

La police du terrain est assurée par Thomas, qui sera auteur de plusieurs belles relances au pied. Voilà le décor est planté, il ne reste qu’a accueillir les acteurs. Arrivée sur le terrain comme les pros, accompagné par un invité surprise, le fameux lion du Lion qui avait disparu depuis quelques années, il s’était fait connaitre lors d’une montée de division, il y a quelques années en finissant fatigué dans le panier à ballon !!! Un lion atypique qui se nourrissait non d’eau mais de bière, surprenant non !!! Depuis, on était inquiet et sans nouvelles. Bon apparemment, il était séquestré dans un carton par Dylan, enfin c’est la version donnée. Mais le principal c’est qu’il soit de retour où plus précisément, elle est de retour car pendant cet intermède, c’est devenu une lionne !!! oui je sais c’est compliqué, on ne vous raconte pas de salade, et notre lionne n’a pas eu besoin d’un avocat pour se défendre, notre charmante félidé avait même la pêche et la banane, en rang d’oignon avec les protagonistes du jour. Elle n’espérait qu’une chose que ce ne soit pas la fin des haricots, et que les carottes ne soient pas cuites. Je vous laisse réfléchir là-dessus. Mais il est bon, avant le début des hostilités, de faire un petit rappel. L'origine du mot Lion dans le nom de la commune viendrait vraisemblablement de Légion et non du roi des animaux. On rapporte qu'une légion romaine de César s'y serait établie à l'époque gallo-romaine. Plus tard, au Xe siècle, Le Lion d'Angers a eu comme nom Legio, ce qui vient soutenir cette thèse. Merci wikipédia. Après cette pause culturelle qui ne fait pas de mal, revenons enfin au match, car joueurs et staff sont un peu à cran, ils ont hâte de débuter. Echanges de fanion et tirage du terrain pour les capitaines avec les arbitres, avant la photo de l’équipe pour immortaliser cet instant. Pendant ce temps, 2 énergumènes sont perchés sur le toit de la salle pour essayer d’accrocher des banderoles d’encouragement, mais avec le vent cela semble compliqué (@ suivre) …Petit détail qui a son importance, les jaunes et noirs jouent en blanc, comme il y a 4 ans, Les lionnais avaient le choix entre plusieurs couleurs, ils ont opté pour le blanc. La Chaize jouant en vert. On se met en place, on s’encourage, l’arbitre peut enfin siffler le début du match et lâcher les lions…

Les premières minutes sont plutôt à l’avantage des locaux, qui doivent être vigilants aux contres vendéens.

11ème Coup-franc excentré pour les blancs, frappé par Elouann. S’ensuit un corner qui ne donne rien.

Coach Jojo, homme à tout faire, enlève le strap de Mainmain qui se ressent de sa douleur à la cuisse. A surveiller (la cuisse de Mainmain, pas le coach bien sur).

15ème, Première incursion sérieuse pour la Chaize dans le camp lionnais, le 10 vert au demeurant très fin techniquement, lance son avant-centre, qui dribble Akim et se présente devant Kevin, ce dernier repousse la frappe en corner.

Petit intermède, pour vous donner des nouvelles de nos 2 cascadeurs qui sont redescendus du toit, ils essaient toujours, malgré le vent, d’accrocher leurs banderoles, maintenant sur les filets derrières les buts, non quand même pas sur les filets des buts… Faut pas exagérer. Sur le grand filet qui retient les frappes trop enlevées, sauf les coups francs de Dylan, qui passent au-dessus...On espère voir les inscriptions avant la fin du match.

18ème, Action personnelle de Flo, très en vue au cours de ce premier acte, qui se termine par une frappe cadrée aux 20 mètres, interceptée par le goal adverse.

19ème, Nouvelle belle action collective tout en technique de Rayan, Flo et Jason.

22ème Elouann lance Rayan sur le côté droit, il prend la défense de vitesse, mais personne au centre.  

24ème Nouvelle action lionnaise qui prouve la domination locale, suite à un action côté droit, la balle arrive aux abords des 18 mètres dans les pieds d’Elouann qui frappe, le gardien semble partir du bon côté, mais Lamace qui se trouve sur la trajectoire dévie le ballon du talon, ce dernier finit sa course dans les filets, BUT, le gardien est trompé par cette déviation à l’issue de son plein gré de Lamace qui ouvre le score à la plus grande joie des joueurs des supporters et du staff, en particulier coach Jojo qui vit son match à fond… et ce n’est pas fini.

A propos du buteur, dont je tairais le nom, car l’info qui suit est à prendre au conditionnel. Il aurait été vu protégé et encadré par deux de ses partenaires, rentrant dans une discothèque réputée de la région en … jogging… et oui, cette info est bien sûr à clarifier avant de la répandre sur les réseaux sociaux et auprès de ses proches… Les videurs de la boite sont à la recherche de cette personne. Si cela se révèle exacte, elle pourrait faire l’objet d’une enquête, même si le jogging était un jogging du CSL…

Une fois de plus, nous nous égarons, revenons sur le rectangle vert où les blancs mènent au score, et ce n’est pas du tout illogique. La différence de niveau ne s‘étant pas du tout vu au cours de ces 20 premières minutes.

26ème, Biboune lance Rayan, qui file vers le but mais il est signalé hors-jeu.

35ème, Faute sur Némo (et non le contraire) qui reste au sol. Tony traverse le terrain en courant vite et intervient avec autorité. Némo se relève.

36ème, Les verts se réveillent, belle action rapide côté gauche du 3 qui frappe à côté.

39ème, Nouveau pressing des verts qui se font de plus en plus menaçant, le 3, très dangereux sur son côté, centre, le 7 prend le dessus de la tête au niveau des 6 mètres, mais sa tête passe à côté.

41ème, Coup-franc pour les verts qui ne donne rien.

42ème, Petite éclaircie lionnaise avec une nouvelle frappe cadrée de Flo.

43ème, Les verts reprennent leur pilonnage, le 3, toujours lui, bien lancé centre au deuxième poteau, le 9 reprend la balle mais est heureusement contré par Kevin, le ballon sort.

45ème, Nouveau centre pour la Chaize, gros cafouillage au niveau des 6 mètres suite à un amorti du 7 pour son avant-centre, Biboune intervient et dégage entre les 2 attaquants.

Ça chauffe, et ça s’énerve ce qui entraine une petite joute verbale, mais amicale, entre coach Jojo et son capitaine…

47ème, Coup-franc excentré à droite pour les verts, frappé du gauche par le 10 et contré de la tête par Akim, toujours aussi motivé.

L’arbitre, excellent tout au long des 45 premières minutes siffle la mi-temps sur cet avantage de 1 à 0. Les lionnais ont souffert à la fin et cette pause va permettre de remettre les choses au point et ce, pendant que les supporters vont aller se désaltérer. Pour l’instant, les blancs tiennent leur qualification. Mainmain qui a toujours une petite gêne à a cuisse en profite pour trottiner et voir si elle va tenir. Les autres remplaçants s’échauffent au cas où.

Les acteurs de ce thriller en 2 parties reviennent sur le terrain avec 2 changements pour les vendéens, le 15 et le 13, un géant vert, font leur apparition, le 10 touché à la cheville après un contact avec …Némo probablement, se retire.

46ème, Les verts reprennent leur domination avec une percée du 9 contré par Alexis D.

47ème, Action de Flo, suivi d’une frappe de Lamace, au-dessus.

Coach Jojo procède à son premier changement, Mainmain n’en peut plus et il se résigne à sortir. Mathias, encore un jeune pur produit du club rentre arrière gauche.

49ème, Grosse faute de…Némo sur le 13 qui a pris en main le jeu des verts. Carton jaune pour Némo, et une claque involontaire. Le coup-franc qui s’ensuit débouche sur une frappe lointaine bien captée par Kévin.

52ème, Coup-franc, cette fois pour le Lion, suite à une faute sur Lamace. Rayan dépose la balle sur la tête de Biboune qui dévie pour Alexis D, ce dernier marque… Le public se lève, mais la joie est de courte durée l’arbitre de touche signale un hors-jeu.   

55ème, Coach Jojo préfère sortir Némo, très bon et … très physique jusqu’à maintenant, qui a déjà reçu un carton, le prochain, c’est l’expulsion. Jérôme Mainfoid rentre.

60ème, Les blancs desserrent un peu la pression. Corner de Rayan qui effleure la tête de Biboune, la balle atterrit dans les pieds du nouvel entrant Jérôme M qui frappe à hauteur des 6 mètres sur la barre.

62ème, Action de Mathias sur le côté, arrêt du goal.

63ème, Coup-franc de Rayan, tête d’Alexis D mais pas assez appuyé, arrêt du gardien.

Le Lion a repris un peu du poil de la « bête », on respire un peu mieux, mais…

67ème, Action du 9 vert, lancé par son libéro, centre en retrait pour le 13 qui frappe, le tir est en dehors du but, mais le 11 se jette sur le ballon au niveau du deuxième poteau et marque. Les supporters regardent l’arbitre de touche qui ne lève pas son drapeau, il était bien couvert par un défenseur. 1 à 1, tout est à refaire et dans ce cas, l’équipe qui égalise à souvent un surplus de motivation. Il reste 23 minutes…ça craint….

68ème, Faute de Mathias et nouveau carton jaune pour le Lion.

72ème, Action sur le côté gauche des verts, la balle flirte avec la ligne de touche, Biboune lève le bras pour signaler une touche, ce qui n’est pas l’avis de l’assistant, le 9 s’empare du ballon prend Akim de vitesse et se présente devant Kévin qui intervient une nouvelle fois. Pour Biboune qui était au départ de l’action il y avait touche. Et il le dit « gentiment » à l’arbitre central, conclusion : nouveau carton jaune pour le Lion.

Coach Jojo effectue un nouveau changement Alexis Ménard prend la place d’Elouann. Lamace passe avant-centre et Rayan en 10.

75ème, Nouvelle faute sur Lamace et nouveau coup-franc, les grands montent, mais cela ne donne rien.

76ème, Longue touche d’Alexis D, tête de Rayan et retournée de Lamace, au-dessus.

Les lionnais ont laissé passer l’orage, ils arrivent un peu plus à conserver le ballon notamment par Jason auteur d’une belle prestation, sans carton et sans discussion.

80ème, Le ballon est toujours dans les pieds des locaux, centre au deuxième poteau de Flo, mais Alexis M est trop petit, il ne peut reprendre la balle de la tête.

83ème, Centre, côté gauche pour les verts, sans conséquence.

85ème, Carton jaune pour le 15 vert, suite à une faute sur Jason, qui ne bronche pas.

87ème, Enième faute sur Lamace, encore à terre, c’est le Fulgini lionnais. Coup-franc décalé, s’ensuit un centre et une nouvelle tête d’Alexis D capté par le gardien.

89ème, Le 5 adverse à hauteur de ses 20 mètres tente de relancer, mais il est contré par Rayan. Le ballon est récupéré par Lamace qui ‘a plus qu’un défenseur devant lui, il tente de le dribler, il tergiverse et surtout oublie Rayan seul au niveau des 18 mètres. Sa frappe est contrée. Coach Jojo, explose : « prends tes c…….* et va au but » assène-t-il à son attaquant. Est-ce le tournant du match ? 

*N’ayant pas très bien entendu, je pense qu’il voulait dire Cerises, ou plutôt Cacahuètes, chacun interprètera comme il veut.

La tension est à son comble. Dans les tribunes, on s’interroge, tirs aux buts ou prolongations en cas d’égalité ? Benoit consulte son réseau, c’est les tirs aux buts…

92ème, Corner de Rayan, et contrattaque des verts, on retient son souffle. Mais pas de problème.

93ème, Dernière action des blancs qui ne donne rien.

L’arbitre excellent également en 2ème mi-temps également libère, si l’on peut dire, les acteurs et siffle la fin du match sur ce score de parité synonyme de séance de tirs aux buts et de torture. Les équipes se regroupent, il faut désigner les tireurs, ou plus précisément que les tireurs se désignent… et là on entend les mouches voler…

Les capitaines se retrouvent pour choisir l’ordre de tir. C’est le Lion qui va commencer. Le but choisi est celui le plus près des buvettes, où paradent les banderoles des 2 ultras lionnais, que l’on lire.

Le premier à s’élancer, c’est Biboune qui doit montrer l’exemple. Il s’élance, frappe en force au milieu et 1 à 0 pour le Lion. Ouf..

Côté la Chaize, c’est également le capitaine qui montre l’exemple, frappe en force, Kévin part du côté mais ne peut rien, et 1 à 1.

Flo, très bon jusqu’à maintenant, prend la balle, tire à la gauche du gardien qui touche le ballon, mais ce dernier rentre quand même dans les buts. 2 à 1 pour le Lion, Flo a eu chaud sinon c’était la sentence… « si ton pénalty est raté, de bière tu seras privé » Proverbe de vétérans…

C’est au tour du numéro 3, l’un des meilleurs de son équipe pendant le match, il frappe au centre du but, Kévin est parti côté gauche mais au pris d’un bon réflexe, il détend son bras droit et du point sort la balle…toujours 2 à 1 pour le Lion…C’est l’explosion autour du terrain. Coach Jojo, se prend de nouveau la tête entre les mains, à ce petit jeu, il ne va bientôt plus avoir de cheveux.

Rayan, le maitre à jouer technicien, s’élance et frappe en force, but et 3 à 1 pour le Lion.

On enchaine avec le numéro 12, rentré en cours de deuxième mi-temps, la pression est sur ses épaules, il frappe à droite de Kévin, parti sur sa gauche, mais le ballon est en dehors des buts…Nouvelle explosion autour du terrain…

C’est au tour de Jérôme M, l’équation est simple, sur le papier, il marque et c’est fini le Lion est en finale, euh non pardon, je m’emballe, au 5ème tour. Il loupe, on a encore une balle en réserve…L’expérimenté numéro 12 lionnais se dirige vers le point de pénalty pour exécuter la sentence, prend le ballon, le pose, s’élance pour écrire l’histoire du CSL et frappe en force, le gardien parti du bon côté ne peut rien…BUT, c’est terminé, les lionnais ont écrit une nouvelle page de l’histoire du CSL. Ils courent et se jette sur Kévin et Jérôme M, c’est le début des cris et de la fête. Le staff arrive, enlacé et plein d’émotion, pour fêter ce succès avec leurs joueurs. Belle récompense pour les supporters, pour tous les séniors qui ont participé à ce succès, pour les bénévoles pour le président et son bureau, pour ces 16 lionnais, pour l’entraineur et ses 2 assistants, qui sont là tous les dimanches* contre vents et marées,…et comme disait Joe Dassin** dans sa chanson "Il n'y avait jamais un copain de trop, dans l'équipe à Jojo..." Un groupe qui vit bien...

*Il arrive parfois qu’un des assistants ne puisse se déplacer suite à des problèmes soudains et gastriques. Non ne me faites pas dire ce que vous pensez…

** Joe Dassin, chanteur franco-américain dans les années 70 que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre.

On reverra le public normalement le 17 octobre contre ? réponse cette semaine. Les chants coulent à flot et les bières sont entonnées, ou le contraire…La buvette est pleine, le trésorier est content, le soleil est resté avec nous. Plein de sourire autour de ce lieu convivial, les anciens vétérans sont là, Ludo, Thierry bien sur fidèle parmi les fidèles du CSL, Xavier, Stéphane, Milo, les joueurs de la B et la C…La lionne est heureuse aussi, elle a retrouvé son petit lionceau et son ultra. J’avais promis de citer tout le monde, mais l’article est déjà très long. La presse locale a fait le déplacement et interroge coach Jojo ému. Le président est déjà trempé, sa femme va encore être obligé d’aller lui chercher des vêtements de rechange, pas facile le métier de femme de président. L’émotion est présente un peu partout, les joueurs toujours en tenue de footballeur ressortent des vestiaires pour partager ces bon moments, Alexis D qui fête ses 20 ans lundi est à l’eau !!!

Merci à tous pour ce super moment, merci à l’équipe adverse et à son entraineur qui très sportivement à avouer que « l’équipe locale n’a pas volé sa victoire ». Place maintenant au championnat, qu'il ne faut pas négliger, ça reste l'objectif n° 1 de la saison. Ce fut un après midi sans débordements, et sans violence comme on peut en rencontrer hélas sur les terrains professionnels. Comme quoi, le football peut se jouer avec enthousiasme mais dans de bonnes conditions. Juste, peut-on déplorer, peut-être, un tympan droit de percé pour une supportrice qui était trop près de la maman d’un joueur lionnais, elles se reconnaitront… Rendez-vous le 17 octobre…

Voilà, vous pouvez reprendre une activité normale…     

Merci à Guyno pour cet article, euh... pour ce roman !

Voici quelques passages de l'attaque du Lion
sur une petite vidéo youtube de 9 minutes
   <--- cliquez

 

 

Vidéos associées : 03/10/2021 - 4e Tour Coupe de France

Le Lion - La Chaize le Vicomte

victoire du Lion par 1-1 et 4 - 1 aux tirs au but

Commentaires