Envie de participer ?

L'Equipe par Guyno

Publié il y a 3 semaines

L'Equipe par Guyno

L'Equipe du Lion par Guy-Noël - MERCI pour ce petit article

UNE SAISON XXL POUR LE CSL

Dimanche 29 mai de l’an de grâce 2022, les joueurs lionnais ont rendez-vous avec l’histoire. Une victoire et c’est l’accession directe en 1ère Division, l’objectif de l‘année. Le rêve de tout un groupe. L’apothéose, que dis-je la consécration.  Il faut dire que l’année a été exceptionnelle, et elle n’est pas finie. Les spectateurs lionnais ont élu villégiature à Saint Martin du Bois en ce dimanche du week end de l’ascension, non pas pour des vacances mais pour supporter leurs protégés. Beaucoup de lionnais se sont déplacés et ont effectué les quelques kilomètres qui séparent les 2 communes. Le soleil est aussi présent mais le petit vent nous rappelle que nous ne sommes pas encore en été. Le terrain avec de la vraie herbe a un peu souffert de la sècheresse, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est bosselé.  L’équipe C, quasi au complet, est là aussi après le forfait de Marans pour leur dernier match de la saison, et on va les entendre. Il est presque 15 heures, Jean-Pierre Jamin, qui officie pour la dernière fois, appelle les 2 équipes à se présenter sur le terrain. Coach jojo est un « peu » stressé, l’équation est simple, une victoire et l’accession en D1 est assurée, tout autre résultat dépendra du match du Foyer de Trélazé 2, pour Saint Martin du Bois, c’est le contraire, une défaite et c’est la descente en D3. Coach jojo et ses adjoints ont composé l’équipe suivante : dans les buts, Léo, sur les ailes en défense, Nathan et P’tit Flo, au centre Alexis D, et capitaine Biboune, en milieu récupérateur, Elouann et Némo, en meneur de jeu Mathieu, sur les ailes Mike et Lamace, et au centre Rayan. En réserve, Gourrich, Killian et Greg. Les lionnais jouent la première mi-temps contre le vent. 

C’est parti, les lionnais prennent possession du ballon et du terrain de Saint Martin, et les premières occasions ne vont pas tarder.

2ème, Action de Lamace, sur le côté gauche et faute d’un défenseur. Coup Franc, presque au point de corner, le maitre artificier Rayan prend le ballon. Le gardien s’attend à un centre mais le malin numéro 9 lionnais frappe direct, la balle s’écrase contre l’arête des buts.  

4ème, Nouvelle action des jaunes et noirs, côté droit cette fois, Mike se joue des défenseurs et adresse un centre mais Lamace est trop juste. Coach jojo crie à son attaquant, «Jettes-toi ma biche !!! » Alors je rassure tout le monde, y compris leurs conjointes respectifs, il n’y a rien entre les 2 hommes, Coach jojo appelle souvent ses joueurs de ce petit patronyme.

5ème, Action du Lion, qui se termine par une frappe de Mathieu aux 18 mètres, au-dessus.

Les lionnais pilonnent la défense adverse qui repousse les assauts des jaunes et noirs.

11ème, Mathieu récupère le ballon au milieu de terrain et lance Mike, la fusée lionnaise, en profondeur. Les défenseurs boscoviens trop juste ne voient plus que le numéro de l’attaquant lionnais au loin, Mike se présente seul devant le gardien, et d’une frappe à ras de terre à droite de l’infortuné portier, inscrit le premier but et délivre le peuple lionnais. Il avouera après le match, que vu le terrain bosselé, il a eu peur car la balle avait tendance à sursauter devant lui, mais heureusement, il a maitrisé sa frappe… 1 à 0 pour Le Lion. Coach Jojo et le banc respirent un peu.

13ème, Faute sur Rayan, aux 18 mètres, coup franc, le gardien dégage en corner.

14ème, Le Lion continue son forcing, le ballon arrive à une dizaine de mètres des buts dans les pieds de Némo, mais ce dernier s’emmêle les nageoires, et loupe sa frappe, la balle est dégagée par la défense locale.

19ème, Une des premières incursion boscovienne dans le terrain lionnais, coup franc quasiment au milieu de terrain, le capitaine le frappe, on pense que le ballon est largement au-dessus, mais avec l’aide du vent, il redescend et finit sa course sur la barre. Mais Léo très confiant avait déjà crié « ça va »…

20ème, Belle reprise du 7 rouge, qui devance p’tit Flo, au niveau de l’angle des 6 mètres suite à un coup franc. Le ballon passe à à côté.

21ème, Carton jaune pour le 4 local qui retient Rayan.    

22ème, Remontrance de l’arbitre, à la limite du carton jaune, à Yinyin, mais il ne joue pas, me direz-vous ? Effectivement, mais il fait usage de son engin un peu trop bruyamment…. 

29ème, Coup franc excentré à la limite de la ligne de corner, pour les locaux qui ont repris un peu le contrôle du match. Dégagement de la tête de Némo.

32ème, Action de Nathan dans les 6 mètres adverses mais le ballon finit en sortie de but.

33ème, Nathan, toujours lui, déborde sur son côté droit et adresse un super centre sur la ligne des 6 mètres, les défenseurs adverses sont lobés, et le ballon arrive sur la tête de Lamace qui ajuste sa frappe. Le gardien, trop court, touche légèrement la balle, cette dernière tape le poteau et finit sa course dans les filets, à la plus grande joie des lionnais qui se regroupent pour fêter cet avantage de 2 unités, 2 à 0 pour les lionceaux…. Le public est en liesse, surtout le papa de Nathan, auteur de la passe décisive, cet ancien joueur phare (vu sa grandeur) de l’équipe vétéran exulte…(ça ne va pas durer…)

34ème, Sur l’engagement, grosse panique dans la défense lionnaise, qui est toujours dans sa tête, à célébrer le but, Léo dégage une première fois des poings un centre des rouges, le ballon revient dans les pieds du 6 à hauteur des 18 mètres qui frappe, alors que Léo, le gardien du Lion n’a pas réintégré sa cage (Lion/cage 😊…). La balle passe juste à côté. Cette action a le don d’énerver coach Jojo qui s’en prend à ses arrières latéraux, ces derniers entendent parler du pays, et là pas de « ma biche »…

35ème, Le coach des jaunes et noirs procèdent à un premier changement, Greg supplée Mike qui a beaucoup donné.

36ème, Rayan perd le ballon en voulant tricoter une écharpe, au milieu du terrain, elle est récupérée (la balle pas l’écharpe) par les locaux, le ballon arrive dans les pieds du 11 rouge dans l’angle des 18 mètres, Nathan qui le suit commet l’irréparable et fauche l’attaquant rouge… L’arbitre ne peut que siffler penalty. Le pauvre Nathan se fait houspiller par ses partenaires, son papa qui exultait, il y a 2 minutes, est parti se cacher… Le capitaine rouge prend le ballon le place sur le point de penalty pour exécuter la sentence. A ce moment Rossi, le sage mage lionnais, glisse à Lorene, « Léo va l’arrêter » … Cette prémonition va se révéler exacte, car Léo se détend bien sur son coté droit et arrête la frappe à ras de terre au prix d’un beau plongeon. Ouf …Rossi avait encore raison, et merci Léo, c’est certainement le tournant du match, à 2 à 1 juste avant la mi-temps, le match aurait pu basculer…

40ème, Faute sur Lamace, non loin du banc boscovien, s’ensuit une échauffourée entre Elouann, arrivé sur les lieux de l’incident par hasard, et le 7 rouge. L’arbitre calme les protagonistes de ce conflit… 

42ème, Carton jaune pour Némo pour une « petite » faute sur le 8.

L’arbitre siffle la mi-temps sur ce score de 2 à 0. Le CSL est en division 1 à ce moment là, mais rien n’est fait il reste 45 minutes. Il va falloir tenir.

On repart, Killian prend la place de Rayan.

48ème, Belle action coté droit de la défense de Saint Martin, Lamace centre, le ballon, un peu trop fort, arrive dans les pieds de Mathieu qui décale P’tit Flo, ce dernier frappe mais la balle passe au-dessus.

50ème, Carton jaune pour Greg, suite à un tacle, que l’on jugeait licite, mais qui d’après les spectateurs non loin de l’action, ne l’était pas. Le coup franc arrive dans les 6 mètres, sortie autoritaire de Léo qui renvoie des poings.

53ème, Action personnelle de Killian, auteur d’une belle rentrée, mais arrêt du goal, qui relance aussitôt pour ne pas perdre de temps.

54ème, Hélas, la balle est interceptée par les lionnais, et récupérée par Greg qui file au but, à hauteur des 6 mètres, il frappe à ras de terre dans le petit filet, le gardien ne peut que constater les dégâts, 3 à 0. Greg célèbre son but avec ses coéquipiers à la plus grande joie de Gilles, le papa, supporter assidu du Lion.

57ème, Action des rouge côté droit, mais Alexis, le roc lionnais, intercepte sans faute et relance…

59ème, Corner pour le Lion, les 2 tours de contrôle de la défense, Alexis et Biboune, regardent coach Jojo, pour savoir s’ils peuvent monter, mais en croisant le regard de leur entraineur, ils comprennent vite que non…

64ème, Coach Jojo veut faire rentrer Gourrich, mais ce dernier est introuvable ? il est parti s’échauffer, et on ne le voit plus. L’entraineur est à la limite de lancer une alerte enlèvement. Mais, en fait il était parti évacuer la pression (et non les pressions), au fond du terrain. Ouf, tout revient dans l’ordre.

65ème, Gourrich, enfin retrouvé, peut participer à la fête, il prend la place de Némo.

67ème, Nouvelle accélération de Mike, revenu sur le terrain, qui déborde côté gauche, le 2 de Saint Martin fait une faute, carton jaune.

70ème, Vilaine faute de Gourrich sur le 4, carton jaune.

71ème, Action de Killian, toujours côté droit, il arrive à 6 mètres du but mais il fait le drible de trop, et la balle est interceptée par le défenseur.

75ème, Carton jaune pour Elouann, qui n’a pas apprécié de se prendre un petit pont. C’est vrai qu’il a plus l’habitude de les faire. Rayan, sur le banc, qui veut rejouer, supplie coach Jojo de le faire rejouer, ce dernier cède.

77ème, Coach jojo fait tourner, Némo revient, et Elouann sort.

79ème, Faute sur Killian et carton jaune pour le 10.

81ème, P’tit Flo, après une belle action lionnaise se retrouve dans les 18 mètres, sa frappe passe au-dessus.

88ème, Corner dangereux pour Saint Martin mais la balle termine en 6 mètres.

89ème, Pour les dernières minutes, coach Jojo fait un appel à un adjoint pour terminer le match. Robin, son fils, finit la rencontre dans les bras de son papa… Belle image qui prouve que ce club est très familial.

90ème, Rayan se joue une nouvelle fois de la défense adverse, il pénètre dans les 18 mètres, dribble le goal et frappe, mais le numéro 3 bien revenu sauve sur sa ligne. Le corner ne donne rien, malgré la montée de Biboune, après un « accord » de coach Jojo.

91ème, Dernier corner pour les rouges, tête du numéro 10 mais arrêt de Léo, qui réalise un clean-sheet.

Jean-Pierre Jamain siffle la fin du match, et c’est son dernier match en tant qu’arbitre, il a droit à une haie d’honneur de la part des 2 équipes, et à une séquence émotion… Le Lion est heureux et fête la montée, bien méritée. Même si la saison a eu des hauts et des bas, on a cru après la défaite à Trélazé que c’était terminé, mais les lionnais se sont remobilisés, les trélazéens ont lâché des points, et au final avec une unité de plus, Le Lion est CHAMPION. C’est donc une ANNEE XXL pour le CSL … Jugez plutôt : l’équipe 1 termine première en D2 avec 43 points 13V 4N et 5D 54 buts pour 22 contre – l’équipe 2 termine 4ème en D3 avec 9V 5N et 8D, 43 buts pour 34 contre et enfin l’équipe C en D5 termine 1ère de son groupe avec 53 points, 17V, 1N et 0D !!! 62 buts pour 7 contre, soit un, total de 159 buts inscrits pour seulement 63 encaissés et au final 2 montées… Le parcours en coupe a été tout aussi glorieux, une élimination en quart de finale pour l’équipe B en Coupe des Réserves (et aux tirs aux buts), élimination en quart de finale également pour l’équipe C dans le challenge Hubert Sourice. Et pour l’équipe une, un parcours en Coupe de France record avec un 5ème tour, du jamais vu et la une de bon nombre de journaux, puis un parcours en coupe de Pays de la Loire et de l’Anjou, les lionnais sont toujours à ce jour en course en challenge de l’Anjou… Partis célébrés leur montée dans les vestiaires, ils ressortent avec coach Jojo en habit d’apparat, cigare à la bouche (hommage à Carlo Ancelotti entraineur du Real). La montée est aussi arrosée au niveau du bar, la bière peut couler, et elle coulera ensuite au Lion pour une fête bien méritée. Les boscoviens quant à eux n’ont pas assez prié Saint Martin, ils vont descendre d’un étage. On finira par le plus beau geste technique de l’après midi, qui est l’œuvre de Lamace, hormis son but, n’ayant pas eu le temps de célébrer la fête de sa maman avant, faute de match, il va lui offrir sur le terrain un beau bouquet…. Bravo…Beau geste …

Voilà, vous pouvez reprendre une activité normale… et @ lundi pour le challenge …

toute l'association

Commentaires